La fanfare de Bangui

La fanfare de Bangui a tout d’un roman d’aventures. Pourtant, il s’agit bel et bien d’un livre auto-biographique de Simha Arom,  éminent ethnomusicologue qui a consacré sa vie à la musique des peuples d’Afrique centrale. Si ce corniste de formation fut initialement envoyer en République centrafricaine pour mettre sur pied une fanfare, c’est pourtant pour sa contribution à l’étude et à la mise en valeur du patrimoine musical des peuples de cette région du monde qu’il est aujourd’hui connu. En fait, il n’y eut jamais de fanfare; Simha Arom a très vite compris que sa «mission« n’était pas d’imposer aux Centrafricains la musique occidentale, mais bien de les aider à faire vivre la leur.

Pour en connaître plus sur ce personnage phare de la discipline ethnomusicologique, mais aussi pour prendre conscience de tout ce qu’implique le travail de terrain, La fanfare de Bangui est une très bonne lecture à envisager ce printemps.

AROM, Simha. 2009. La fanfare de Bangui. Paris: Éditions La Découverte.

Publicités

~ par lemondedansmesoreilles sur avril 23, 2011.

Une Réponse to “La fanfare de Bangui”

  1. Intéressant :]
    Quelques infos sur la date de parution et autres auraient été la bienvenue ceci dit 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :